Category: Théorie polyphonique de l’histoire

0

Esquisse d’une théorie critique de l’histoire

Christophe Bouton – Telle que se développe aujourd’hui en France, la recherche philosophique sur l’histoire n’entend nullement renouer avec l’ambition qui caractérisait les philosophies de l’histoire de Hegel ou d’Auguste Comte, celle de délivrer le sens et la finalité de « l’histoire de l’humanité ». Cette manière de penser l’histoire n’a cessé de reculer tout au long du XXe siècle, elle a été critiquée tant par les philosophes (tel François Lyotard, qui a pointé la fin des « grands récits »), que par les historiens (par exemple Paul Veyne et Roger Chartier). C’est pour marquer la distance avec la tradition des philosophies téléologiques de l’histoire que je préfère, comme beaucoup, l’expression « théorie de l’histoire ». Quel contenu positif lui attribuer ?
Article en Français Post in English